S’alimenter en temps de confinement : découvrez nos recettes.

Une recette appelée « Confinement » c’est pour bientôt ? Oui peut-être ! Pour le moment, la situation n’est pas à ce stade mais les mesures entreprises par nos autorités respectives nous obligent à se poser la question : « Quoi mettre sous la dent ». En France, depuis le début du confinement pour endiguer le COVID19, la toile rivalise d’ingéniosité pour proposer aux internautes des recettes selon le contenu de leur frigo. Au Sénégal, en côte d’Ivoire, en Guinée Bissau, au Congo, l’état d’urgence est décrété, le confinement se fait progressivement. Bien sur que nous avons pensé à vous ! Si toutefois le confinement s’établie, voici quelques recettes bien de chez nous pour assurer la survie.

<

Pas trop d’ingrédients, pas trop de dépenses, cuisson rapide, découvrez les recettes du confinement. Vous n’aurez peut-être pas à vous déplacer. Peut-être une petite course chez le boutiquier du coin.

Le Fouti, ça vous tente ?

C’est un classique de la cuisine guinéenne. Vous disposez d’aubergine, de gombo, d’oignon du sel et de l’huile de palme, rassurez-vous d’avoir un délicieux Fouti à base de riz ou de Fonio.

Connu particulièrement chez les Peulhs de la Guinée, le Fouti a aujourd’hui traversé la frontière et se consomme au Sénégal et un peu partout en Afrique de l’Ouest. Un bon deal pour si le confinement vous empêche de faire les courses

Nous vous proposons ici notre recette de Fouti.

Le mafé : une légende africaine !

Les Sénégalais, vous diront qu’ils ont la recette parfaite, autant se défendront maliens et guinéens. Quel peuple est à l’origine du mafé ? Là n’est pas la question. Comment le mafé peut vous aider en ces moments de confinement. Hum !

Dans nos familles africaines, la patte d’arachide est toujours présente dans la cuisine (Aujourd’hui, cette pratique est très pertinente). Quelque soit le temps, cette denrée est là. Vous ajouterez un peu de tomate, de la viande ou du poisson fumé, avec quelques ingrédients et vous disposez d’un second plat rapide à réaliser et peu coûteux.

Voici notre recette de mafé

L’attiké : made in côte d’ivoire

Il nous arrive de garder un stock important de banane plantins (Alloco) et du Atiéké dans le congélateur(Une bonne idée d’ailleurs en ces temps de confinement). Le reste dépendra de vous. Certains aiment l’attiéké bien garni, d’autres le préfèrent avec le strict minimum.

Pour faire votre choix c’est par ici.

Hommos libanais

Vous savez très bien qu’il a un vent du Liban qui souffle en Afrique et qui atterrît jusqu’à nos assiettes. En plus, en 10 minutes seulement, vous obtenez le Hommos libanais.

Vous voulez tenter l’expérience, c’est par ici.  

Si vous n’avez toujours pas fait votre choix où votre ravitaillement actuel ne se retrouve pas dans cette sélection, vous pouvez toujours trouver votre inspiration par ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *